Mélanie Maynard : défaire les carcans

Par Chantal Reichel

Journaliste

 

Mélanie Maynard, on l’aime pour son authenticité, sa vitalité, sa sagesse, son humour, ses belles valeurs, sa spontanéité et son grand cœur. Actrice, animatrice, auteure et improvisatrice, elle ne choisit que des projets qui l’emballent et son enthousiasme est contagieux.

Des débuts prometteurs

Étant la cadette d’une famille de huit enfants, elle avait, petite, le sens du spectacle, cherchant sans cesse à se mettre en avant. Leader naturelle, elle organisait des sketches, mais sa mère l’encourageait plutôt à embrasser la carrière d’enseignante. « Ma mère doit encore penser aujourd’hui que j’ai raté ma carrière », dit-elle en riant. Or, d’autres ont su voir en elle. « Au secondaire, ma professeure d’art dramatique, Marianne Dreppe, croyait vraiment en moi. Elle m’a trouvé un coach, des scènes à jouer et m’a inscrite aux auditions. Ce n’était pas un milieu dont je pouvais rêver, je n’avais même jamais mis les pieds à Montréal! » Même si l’option théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe passe des centaines de jeunes en audition et n’en prend qu’une trentaine, Mélanie est alors choisie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*