Le jour où j’ai fait mon post-partum…

Le 14 novembre dernier avait lieu le lancement de mon premier livre intitulé La quête du vrai soi : celle qui danse avec le sable.  Je vous assure, dans ma vie, j’en ai organisé des événements!  Mais jamais comme celui-là…

À première vue, il n’y avait rien de grandiose : une salle, des kiosques, des discours, du café et des desserts…  Pourtant, il y avait tout pour faire exploser mon cœur de joie!  Pour la première fois de ma vie, comme pour le baptême d’un bébé, j’ai dévoilé le fruit de mes entrailles à la face du monde.  Au total, plus de 70 personnes se sont déplacées pour partager avec moi ce moment empreint d’immensité.  Quelle intensité!

Non.  Je n’ai pas pleuré.  Pour ceux et celles qui me connaissent savent qu’il s’agit là de tout un exploit…  Survoltée à l’adrénaline, j’ai plutôt ris, je me suis exclamée fort et j’ai fait des gros câlins.

En toute humilité, ce soir-là, mon cœur était euphorique, certes, mais ma tête était soulagée.  En effet, pour différentes raisons, j’ai fait le choix de passer par ma maison d’édition, qui publie déjà le magazine Les Inspiratrices, pour éditer mon propre livre.  Bien sûr, cela comporte de nombreux avantages, mais aussi son lot de défis.  Entre autres, celui de devoir tout faire par moi-même.

Or, depuis le mois de mars 2017 que, en plus du travail que demande celui de Les Inspiratrices, je travaille avec acharnement sur le fignolage de l’écriture, la révision du texte, l’infographie, la correction du texte, l’impression, l’organisation d’une campagne de sociofinancement, la préparation de mon voyage dans le désert, la réalisation de la bande annonce et l’organisation du lancement…  Ouf!

Le 14 novembre soulignait la fin de ce sprint gigantesque.

Cinq jours après la frénésie du lancement, je me retrouve seule… avec le bébé.  Inexpérimentée et maladroite, je ne sais plus trop quoi faire, par où commencer, comment le nourrir.  J’ai tout donné et, maintenant que tout est terminé, je suis vidée de tous mes sens.  Je me sens impuissante.  Je suis confuse et inquiète.  Vais-je être la bonne personne pour donner à mon bébé tout le soutien dont il aura besoin pour mener une belle vie?

Accoucher d’un livre relève du miracle, mais l’élever encore plus!  Maintenant, je sais que le vrai travail ne fait que commencer…  Promotion, publicité, distribution, réseaux sociaux, relations de presse, organisation d’événements de visibilité, développement de marché, etc.

Je ne sais pas si je serai à la hauteur.  Par contre, tout ce que je sais, c’est que, comme toutes les mamans de la Terre, je vais l’aimer d’un amour profond.  J’imagine que c’est tout ce qui compte…

Chantal Tessier

Écrivaine, conteuse et conférencière

Pour recevoir de mes nouvelles, ainsi que des articles du magazine Les Inspiratrices et des entrevues de femmes d’inspiration diffusées dans la webtélé Les Inspiratrices, inscrivez-vous gratuitement à la lettre de Chantal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *