Recettes pour se connecter avec soi et son authenticité

Karine Verpillot

La naturopathe

www.vgtables.com

 

On entend beaucoup parler de la quête de l’authenticité et de la reconnexion à soi et, malheureusement, ces mots ont perdu leur sens originel tellement ils sont utilisés pour tout et pour n’importe quoi.

Notre monde est essentiellement orienté vers l’apparence et le bien-paraître, donc tout ce qui se voit à l’extérieur, et nous n’avons jamais été aussi « connectés »  que maintenant…  avec nos cellulaires, la télévision, la radio, l’ordinateur, les médias sociaux.  Ces outils ont été créés pour nous faire interagir et nous inviter à toujours être dans l’action et le mouvement, à toujours être disponibles, que ce soit sur la route, au travail, à la maison. Cet état a pour conséquence qu’il devient presque impossible d’être seuls et de nous connecter au seul endroit le plus fondateur et le plus créateur : soi-même!

Quelle est la dernière fois où vous avez passé du temps seul, dans un endroit silencieux, pendant plus que quelques minutes sans avoir accompli ou fait quelque chose?  Simplement vous déposer…  Malheureusement, nous avons perdu cette capacité de ne rien faire, de simplement être dans l’instant présent, sans être sollicités.

Comme vous, je le vis aussi en tant que femme, épouse, mère et thérapeute. Pour m’aider, j’aime beaucoup cette phrase de l’écologiste et poète, Pierre Rabhi, que j’utilise souvent comme mantra : « C’est dans les utopies d’aujourd’hui que sont les solutions de demain ».  Concrètement, comment puis-je me reconnecter avec moi et redécouvrir la personne que je suis réellement ?

Dans mon travail de naturopathe, mais aussi en tant que femme, j’utilise la nature et surtout l’alimentation pour créer ce lien avec moi.  Lorsque je cuisine, que je parle de nourriture et de plats, je suis vraiment dans ma bulle.  C’est comme si je retournais dans un endroit que je n’avais jamais quitté, comme un retour à ma source, à mes racines, à ma profondeur. Dans ces moments-là, le temps n’existe plus…  Je suis en symbiose avec ce que je vois, je touche et je sens. Je suis joyeuse et sereine. Et j’aime penser que ces sensations merveilleuses se transmettent dans ma pratique, mon dialogue, ma cuisine et mes photos culinaires.

Avez-vous déjà ressenti ce sentiment avec une activité précise? Si oui, je vous invite à la continuer, car il s’agit d’un indicateur précieux qui informe que vous alors êtes vous-même. Si non, réfléchissez à ce qui se rapproche du sentiment décrit. Prenez le temps de vous écouter et d’écouter votre corps et vos pensées.  Je suis confiante que vous allez finir par trouver.

Manger en toute conscience

En lien avec ce qui me fait vibrer, voici des outils pour se nourrir et se créer en commençant, bien sûr, par votre assiette.  Hippocrate a dit : « Que l’alimentation soit ta première médecine! » et j’abonde dans ce sens. Manger, c’est bien plus que simplement ingérer des nutriments. Manger, c’est un choix, une façon de décider sa santé, sa vie, son bien-être.  En déposant de la nourriture dans sa bouche –  selon sa qualité, la quantité, la façon de la déposer, la vitesse d’ingurgitation, l’endroit où on la mange et avec qui –, nous choisissons de véhiculer un état, une vibration et un ressenti dès la première bouchée. Nous envoyons un message à l’ensemble de notre corps. Intéressant, non?

Par exemple, si, envahie par le stress, je mange une croustille sur le coin d’un bureau avec le téléphone à l’oreille, l’information que j’envoie à mon corps est que je mange vite et mal, que je ne suis pas disposée puisque je fais autre chose en même temps et que je ne prends pas conscience de ce que je mange et de la façon que je le fais. Au final, j’aurai fini le sac de croustilles sans m’en rendre compte, c’est certain!

Ce qui est insidieux et fascinant dans tout cela, c’est que ces agissements sont inconscients!  C’est souvent votre corps, par ses nombreux symptômes désagréables, tels que des douleurs, de l’acidité ou des maux de tête, ou encore votre meilleure amie, qui vous alerteront que quelque chose ne va pas.  Et là, je connais déjà votre réponse… Instinctivement, vous allez répondre : « Oui, mais… »  Mais si vous prenez conscience de cela, je vous assure que vous ne mangerez plus de la même manière.

Des couleurs dans l’assiette

Hors de tout doute, l’alimentation peut vous permettre de vous reconnecter avec vous-même et ce, de façon toute simple. Je ne réinventerai pas la roue en vous disant que les couleurs ont un impact conscient et inconscient sur le cerveau humain, mais aussi sur le plan énergétique.

Par exemple, si vous voulez séduire, passer une entrevue, vous sentir zen ou passer inaperçue, vous ne choisirez pas les mêmes couleurs de vêtements pour ces différentes situations.  Bonne nouvelle, c’est la même chose dans votre assiette!

Pour vous sentir plus vivant et plus tonique, mangez jaune et orange en choisissant des aliments comme le citron, l’orange, la courge et les carottes. Inconsciemment ou pas, vous penserez au soleil, à la chaleur, à la joie de vivre.  La nature est bien faite, non?

Pour nettoyer votre organisme et l’aider à se libérer des toxines, rien de tel que le vert.  Avec sa chlorophylle, il donnera non seulement un soutien à votre corps, mais il va aussi le renforcer.  Deuxième effet bénéfique! On pense alors à la salade, au chou frisé, au concombre, au persil et à l’avocat. Vous avez l’embarras du choix.  Cela ramène à la nature, à la forêt et aux arbres.

Que dire du violet!  De l’indigo au bleu sombre, on parle de la mûre, du raisin, du bleuet, de la pomme de terre bleue et du maïs mauve. Il s’agit d’une puissance antioxydante plus profonde et qui rappelle le velours, la nuit et l’introspection.

Quant au rouge et au fuchsia, elles sont des couleurs fantastiques et plus féminines : robe rouge, rouge à lèvre, cœur. Vive la framboise, la canneberge, la betterave, le radis, la fraise et la tomate pour leurs attributs dynamisants et euphorisants!

Besoin de plus de douceur et d’effets lénifiants? Mangez des aliments blancs comme le navet, le panais, la pomme de terre, le céleri rave et le fenouil. Ils vous feront penser à la neige, aux nuages, à la légèreté et à la pureté.

Le plus intéressant en mangeant sainement, c’est que votre intention de base, qui est celle de vous nourrir, aura un impact beaucoup plus large, qui est celui de vous créer, sur votre santé et votre vie!  Vos pensées deviendront des idées et ces idées deviendront des plans que vous pourrez appliquer dans votre vie quotidienne.

Êtes-vous prêt à choisir la couleur de vos matins ainsi que celle de votre journée grâce à votre assiette?  Êtes-vous prêt à vous connecter au meilleur de vous?

Vous avez aimé cet article?  Inscrivez-vous gratuitement à Les Inspiratrices pour recevoir des articles sur divers sujets en matière de mieux-être ainsi que des émissions avec des femmes d’inspiration.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*