Libérez le potentiel caché en vous!

Au moment où j’ai eu l’idée d’intituler mon dernier livre La philosophie de l’iceberg, je me souviens de m’être dit : «Quelle analogie intéressante, car tout comme l’iceberg, nous avons énormément de ressources et de potentiel caché à l’intérieur de nous.»

Lorsqu’on regarde un iceberg, on ne voit qu’une mince partie de celui-ci, mais la plus importante partie se trouve cachée. L’iceberg ne laisse paraître qu’environ 10 % de ce qu’il représente, le reste étant submergé.

L’humain a aussi, à l’intérieur de lui, une partie qui est submergée, mais qui ne demande qu’à émerger.

La philosophie de l’iceberg a pour but de nous apprendre à libérer ce potentiel caché, ce que j’appelle, notre plein potentiel.

Après avoir rencontré des milliers de personnes depuis plusieurs années par le biais de mes conférences et des consultations que j’ai données en psychothérapie et en coaching, et après avoir étudié les principes fondamentaux du développement du potentiel humain par le biais de mes études en psychologie, je suis arrivée à la conclusion que cinq éléments vitaux doivent être présents pour libérer ce plein potentiel.

Le premier élément est le développement de l’intelligence émotionnelle, cette intelligence qui nous permet en tant qu’individu d’atteindre le bonheur, l’épanouissement, l’équilibre et le succès dans toutes les sphères de notre vie.  Mais si l’intelligence émotionnelle nous offre toutes ces belles richesses sur un plateau d’argent, nous savons aussi que de la développer représente un défi pour bon nombre de personnes. On me pose souvent la question suivante : «Oui, mais, c’est quoi au juste l’intelligence émotionnelle?» La réponse est simple.  On dit que l’intelligence émotionnelle, c’est l’intelligence du cœur. On y retrouve, entre autres, la capacité à gérer nos émotions, la capacité à se connaître, l’aptitude à bien gérer nos relations et l’habileté à comprendre que les autres aussi ont leurs propres émotions. On appelle cette dernière composante, la conscience des autres. Donc, évidemment, vous aurez compris qu’il s’agit d’un travail quotidien que de travailler ces différentes habiletés, mais sachez que c’est tout à fait possible et surtout souhaitable de le faire.

Le deuxième élément est la reconnaissance sur divers plans, tout d’abord sur le plan de ce que nous possédons, mais aussi à l’égard des autres. Pourquoi certaines personnes sont-elles heureuses même si elles ne possèdent à peu près rien? Alors qu’à l’inverse, certains sont malheureux dans leurs beaux châteaux. Quelle ironie! Apprenons à être plus reconnaissants et nous ne nous en porterons que mieux.

Le troisième élément est l’attitude. Lorsqu’on fait allusion à l’attitude, nous savons tous qu’une bonne attitude dans la vie est primordiale afin de réussir dans toutes les sphères. Malgré que nous soyons tous conscients de cela, nous savons aussi que de conserver  cette bonne attitude indépendamment des évènements de notre vie représente souvent un défi pour bon nombre d’entre nous. Apprenons donc à travailler notre attitude, car, comme je me plais souvent à le dire, l’attitude est une question de choix.

Le quatrième élément, et non le moindre, est le plaisir. Pourquoi parler du plaisir? Parce que le plaisir est sans contredit un des dénominateurs communs chez l’ensemble des gens qui ont réussi leur vie. Ils ont du plaisir dans la vie et cela est indéniablement gage de succès. Remettons donc du plaisir au quotidien dans notre vie.

Le cinquième élément est la motivation. Pourquoi certaines personnes ont-elles cette capacité à se motiver indépendamment de ce qu’elles ont à faire?  Comment arrivent-elles à faire certaines tâches moins exaltantes, mais à en faire ressortir les éléments satisfaisants? Apprenons donc à nous automotiver pour réaliser nos objectifs.

Il y a quelques mois, j’ai été invitée à l’émission de Denis Lévesque pour parler de mon dernier livre sur la philosophie de l’iceberg.  Denis m’a alors posé la question suivante : «Crois-tu qu’après avoir lu ton livre, les gens auront inévitablement du succès et seront plus heureux?» Et il a ajouté : «Est-ce qu’il y a réellement une recette de succès?»

Vous aurez compris qu’il n’y a effectivement pas de miracle, mais il y a sans contredit des éléments qui nous aident à atteindre le succès, le bonheur, la paix intérieure, la plénitude et finalement notre plein potentiel.  Ce que j’entends par plein potentiel, c’est cette capacité à être heureux et à avoir le sentiment de l’accomplissement pour l’ensemble des sphères de notre vie. Abraham Maslow, dans sa pyramide, parlait de réalisation de soi.

Toutefois, admettons que la réalisation de soi peut être différente d’une personne à une autre, chacun ayant sa propre définition de ce qu’est la réalisation de soi dans sa propre vie.

Vous avez aimé cet article?  Inscrivez-vous gratuitement à Les Inspiratrices pour recevoir des articles sur divers sujets en matière de mieux-être et des entrevues avec des femmes d’inspiration.

Stéphanie Milot

Auteure, conférencière et fondatrice du Défi 22 jours

www.stephaniemilot.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*