Diane Hébert : une éditrice unique à l’écoute de la souffrance…

Forte de ses 35 ans d’expérience comme adjointe administrative bilingue, Diane Hébert a su repérer des milliers d’erreurs de toutes sortes au cours de sa carrière.  Amoureuse des mots, elle a démarré son entreprise à titre de réviseure linguistique.  Toutefois, quelques mois plus tard, Diane a commencé à songer à l’idée d’offrir plus qu’un service de révision à ses clients…

Tout a commencé lorsqu’une cliente lui a donné le mandat de réviser son manuscrit.   Un mois plus tard, en larmes, celle-ci l’a rappelée en lui expliquant que son éditeur avait osé apporter des modifications majeures à son texte et cela, sans son autorisation.  La cliente était dévastée et la réviseure, outrée!  Il n’en fallait pas plus pour que Diane décide d’ouvrir sa propre maison d’édition pour, d’abord, publier son livre et, ensuite, offrir ce précieux service à ses clients.

En choisissant ce mode de publication, Diane a pu constater à quel point il est important d’être accompagné tout au long cette aventure.  Maintenant qu’elle connaît les deux côtés de l’édition, soit celui de l’auteur et de l’éditeur, elle considère ceci comme un avantage : elle saura optimiser sa touche humaine et personnalisée pour soutenir ses auteurs dans tout le processus.

« On m’a longtemps tenue au silence. Toutes les épreuves dans ma vie m’ont astreinte au mutisme. Du silence des maux, je suis restée sans mots pour finalement devenir 100 Mots Éditions. Ainsi, je suis une éditrice qui comprend, qui écoute avec le cœur et qui respecte l’expérience de l’auteur, son œuvre ainsi que son vécu.

Je me suis retrouvée, en grande partie, grâce à l’écriture et j’aimerais inviter les gens à en faire autant. Nul besoin de publier un livre!  Simplement de déverser son cœur sur papier, c’est une thérapie extraordinaire! » –  D. Hébert

www.dianehebert.ca

Vous avez aimé cet article?  Inscrivez-vous gratuitement à Les Inspiratrices pour recevoir le magazine ainsi que des émissions inspirantes de la webtélé.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*