Bonne nouvelle, mauvaise nouvelle… Qui sait?

Depuis la Renaissance, le conte a été utilisé dans le but de distraire et d’instruire les humains de tous âges par le biais du merveilleux ou du fantastique. Aujourd’hui, ces légendes sont devenues intemporelles et universelles.

Comme vous le savez, la vie vous réservera bien des surprises. Parfois, vous serez bousculés et à d’autres moments transportés au 7e ciel. Dès maintenant, que pouvez-vous faire pour ne plus résister à ce qui est?

Déjà, vous savez que la peur n’empêchera pas le danger de se produire, d’autant plus que tout est temporaire. La souffrance naît lorsqu’il y a un écart entre vos croyances, vos attentes, vos jugements, vos paradigmes et la réalité. Dès que vous cessez de résister, vous devenez tranquille afin d’accueillir l’infime champ de possibilités.

Votre vie est un grand livre qui contient plusieurs chapitres. Page après page, vous accédez à une autre parcelle de vérité qui est votre réalité. Plus facile à dire qu’à faire me direz-vous?

Je vous invite à lâcher prise à ce moment même. Parce que le conte que vous vous apprêtez à lire est le vôtre…

Un pauvre Chinois suscitait la jalousie des plus riches du pays parce qu’il possédait un cheval blanc extraordinaire. Chaque fois qu’on lui proposait une fortune pour l’animal, le vieillard répondait :

– Ce cheval est beaucoup plus qu’un animal pour moi, c’est un ami.  Je ne peux pas le vendre.

Un jour, le cheval disparut. Les voisins rassemblés devant l’étable vide donnèrent leur opinion :

– Pauvre idiot!  Il était prévisible qu’on te volerait cette bête. Pourquoi ne l’as-tu pas vendue? Quel malheur!

Le paysan se montra plus circonspect :

– N’exagérons rien!  Disons que le cheval ne se trouve plus dans l’étable. C’est un fait. Tout le reste n’est qu’une appréciation de votre part. Comment savoir si c’est un bonheur ou un malheur? Nous ne connaissons qu’un fragment de l’histoire. Qui sait ce qu’il adviendra?

Les gens se moquèrent du vieil homme. Ils le considéraient depuis longtemps comme un simple d’esprit. Quinze jours plus tard, le cheval blanc revint. Il n’avait pas été volé, il s’était tout simplement mis au vert et ramenait une douzaine de chevaux sauvages de son escapade. Les villageois s’attroupèrent de nouveau:

– Tu avais raison, ce n’était pas un malheur, mais une bénédiction.

– Je n’irais pas jusque-là! Contentons-nous de dire que le cheval blanc est revenu. Comment savoir si c’est une chance ou une malchance? Ce n’est qu’un épisode. Peut-on connaître le contenu d’un livre en ne lisant qu’une phrase?

Les villageois se dispersèrent, convaincus que le vieil homme déraisonnait. Recevoir douze beaux chevaux était indubitablement un cadeau du ciel.  Qui pouvait le nier?

Le fils du paysan entreprit le dressage des chevaux sauvages. L’un d’eux le jeta à terre et le piétina. Les villageois vinrent une fois de plus donner leur avis :

– Pauvre ami! Tu avais raison, ces chevaux sauvages ne t’ont pas porté chance. Voici que ton fils unique est estropié. Qui donc t’aidera dans tes vieux jours? Tu es vraiment à plaindre.

– Voyons, n’allez pas si vite! Mon fils a perdu l’usage de ses jambes, c’est tout. Qui dira ce que cela nous aura apporté? La vie se présente par petits bouts, nul ne peut prédire l’avenir.

Quelque temps plus tard, la guerre éclata et tous les jeunes gens du village furent enrôlés dans l’armée, sauf l’invalide.

– Vieil homme, tu as de la chance et tu avais raison, ton fils ne peut plus marcher, mais il reste auprès de toi tandis que nos fils vont se faire tuer.

– Je vous en prie, ne jugez pas hâtivement! Vos jeunes sont enrôlés dans l’armée, le mien reste à la maison, c’est tout ce que nous puissions dire. La vie seule sait si c’est un bien ou un mal.

«Les choses ne changent pas. Change ta façon de les voir, cela suffit.» – Lao Tseu

Vous avez aimé cet article?  Inscrivez-vous gratuitement à Les Inspiratrices pour recevoir des articles sur divers sujets en matière de mieux-être et des entrevues avec des femmes d’inspiration.

Nadine Beaupré

Coach de gestion et en développement de la carrière et formatrice

www.intrapreneur-e.com

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*