Coup de foudre pour Kanak, un chien de soutien émotionnel

Connaissez-vous la zoothérapie?  C’est un art qui se pratique au quotidien, à petites doses, à grandes doses, n’importe où et à n’importe quelle heure.  Il s’adresse à tout le monde, aux jeunes et aux moins jeunes.  Il parle toutes les langues et ne connaît aucune barrière de frontières, de cultures ou de religions.  Voilà pourquoi, depuis les deux dernières années, Kanak, un adorable labrador noir, est devenu mon héros et celui de toute une communauté.

Tout commence par le rêve de la sergente-détective, Mélanie Bédard, du Service de police de Sherbrooke.  Inspirée par Hawk, un chien qui a rejoint, en 2015, le corps policier de Calgary pour soutenir, au cours de son témoignage, une jeune fille agressée par son père, Mélanie instaure le projet.   Rien ne l’arrête!  Le Service de police de Sherbrooke a besoin d’un tel chien.  Son projet est accueilli favorablement par la direction; Kanak est adopté et c’est à ce moment que commencent les miracles.

Kanak est un chien entraîné par Mira, un organisme reconnu en formation de chiens d’assistance. Il assure une présence rassurante et inspire la confiance auprès de jeunes victimes d’actes de violence, d’agressions ou de stress intense.  Kanak est présent lorsque ces jeunes victimes ont besoin de lui et les effets positifs sont palpables.

Reçu au Panthéon québécois des animaux par l’Association des médecins vétérinaires du Québec, Kanak devient un exemple à suivre pour sa famille.  À preuve, son frère, Ti-Gars, chien de réadaptation en milieu scolaire, œuvre auprès des enfants autistes. Kevlar et Sundae ont suivi ses traces et ont été affectés à la Sécurité du Québec.  Nana fait des miracles à la Direction de la protection de la jeunesse de Longueuil et Matta a récemment rejoint les rangs du Service de police inter-municipal de Terrebonne, Sainte-Anne-des-Plaines et Bois-des-Filion.  Tous des chiens Mira, Mélanie les appelle les MIRAcles.  Et ce n’est que le début!  Bientôt, espérons-le, d’autres magnifiques projets semblables verront le jour.

 

 

C’est en furetant sur les médias sociaux que, tout à fait par hasard, j’ai été séduite par les histoires de Kanak.  Avec sa page Facebook, il est entré dans mon quotidien et m’a émue aux larmes, faisant de moi sa plus grande supportrice.  Déjà que j’adore les chiens et que j’admire le travail que font les employés de la Fondation Mira avec ces magnifiques bêtes qui apportent tellement de bienfaits à tant de personnes!  Il n’en fallait pas plus pour que je tombe totalement sous le charme du beau Kanak…

La page Facebook de Kanak est un véritable cadeau!  Tantôt teintées d’humour, tantôt empreintes d’émotions, les histoires de Kanak redonnent l’espoir que le monde peut être bon malgré toute cette violence.  Elles confirment qu’il existe encore des personnes capables de gestes d’amour et de compassion.  Comme Mélanie…

Mélanie, maîtresse de Kanak, est la formidable femme derrière tout ça.  Elle, qui vit son projet à fond, ne compte ni son temps ni son énergie et met toute sa passion au service des autres.  Entre autres, son mandat est d’amener Kanak sur les lieux de crimes afin qu’il puisse apporter son soutien aux victimes.  Ensemble, ils forment une équipe tissée serrée et leurs bienfaits sont indéniables!

Peut-être entretenez-vous un doute sur la qualité de vie de Kanak? Oubliez ça!  Le bon toutou partage sa vie avec Mélanie et sa famille, ainsi que Charlie, un magnifique golden retriever, lesquels savent lui offrir un foyer aimant et affectueux.  Lorsqu’il n’est pas en service, il joue, fait des promenades et dort paisiblement.  En fait, il a une vie comme tous les autres chiens!  Et lorsqu’il est en train d’accomplir sa mission, qu’il prend très au sérieux, il continue d’être choyé puisqu’il reçoit baisers, caresses, confidences et accolades d’une multitude de petites victimes.  À son tour, il retransmet tout cet amour aux petits cœurs écorchés.

Kanak est mon héros et Mélanie, mon inspiratrice.  Il fallait absolument que je les rencontre!  Il fallait que j’étreigne Kanak et que je serre bien fort Mélanie dans mes bras!  J’ai envoyé un courriel à celle-ci et, une semaine plus tard, nous avions rendez-vous. Kanak devait voir son vétérinaire à Sainte-Madeleine et nous en avons profité pour nous rencontrer.

Dans ma voiture, en me rendant à ce rendez-vous tant attendu, mon cœur cognait…  J’étais fébrile.  Mélanie, habituée de côtoyer les émotions, m’a accueillie avec douceur et simplicité.  Après avoir donné la permission à Kanak de venir vers moi, il s’est approché, s’est étendu par terre et s’est roulé sur le dos, prêt à recevoir des caresses. Immédiatement, la magie s’est installée! Sans contredit, on se sent bien avec Kanak.  Il dégage de la tranquillité, de la douceur, de l’amour, de la sécurité et du réconfort.

Kanak est une richesse!  Sa compagnie est un cadeau et j’ai été honorée de faire sa connaissance.

Merci à mon inspiratrice, la sergente-détective, Mélanie Bédard, pour avoir eu le courage et la volonté de lancer ce projet qui est un véritable cadeau à la société.  « C’est ma mission de vie », m’a-t-elle dit.  Eh bien, Mélanie, mission accomplie!  Ce fut un très grand honneur de te rencontrer, toi qui changes le monde un peu plus chaque jour.

Sylvie Chatigny

Journaliste d’un jour

Vous avez aimé cet article?  Inscrivez-vous gratuitement à Les Inspiratrices pour recevoir des articles sur divers sujets en matière de mieux-être ainsi que des émissions avec des femmes d’inspiration.

2 Comments

  1. Bravo a vous trois pour votre humanité sensibilité et votre amour pour changer la vie des gens! Ce fut un grand bonheur de vous découvrir et de vous lire xx le texte vient de ma cousine adorée qui est un ange sur cette terre…un gros merci d’être d’exister a vous trois

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*